Mauvais résultats de Twitter : et pourtant il vole toujours !

Mauvais résultat de Twitter

Pierrick, le fondateur de Like a Bird, livre son point de vue sur les dernières infos au sujet des mauvais résultats de Twitter.

« Twitter va mal. »

En fait, c’est tellement devenu récurrent dans tous les médias, spécialisés ou non, que je finis par ne même plus lire ces articles. Un peu comme le french-bashing, les journalistes adorent le Twitter-bashing : quoiqu’il arrive ce sont des mauvais résultats de Twitter.

Twitter n’innoverait pas et ne ferait que suivre ce que fait Facebook. Twitter souffrirait de la concurrence d’Instagram. Twitter perd de l’argent. Vraiment ? Et si oui, est-ce-que l’oiseau va s’écraser ?

Bird-Crash

Prenons un peu de recul :

  • Le format vidéo court a été popularisé par Vine (Twitter), récupéré par les autres ensuites.
  • Le broadcasting vidéo se déploie principalement via Périscope (Twitter), Facebook commence ses tests.
  • La base d’utilisateurs de Twitter est la même que celle d’Instagram dans le monde (400 millions).
  • Twitter renforce son offre Analytics à destination des marques chaque semaine un peu plus.
  • Les marques sont de plus en plus présentes sur Twitter pour réagir à l’actualité, être proche de leurs clients en direct et en temps-réel et fournir un service personnalisé.
  • L’Ecosystème autour de Twitter est très dynamique avec plein de solutions B2B (comme likeabirdapps.com) ou B2C en forte croissance.
  • Twitter gagne un peu moins d’argent par utilisateur que Facebook (13$ contre 17$) mais 3 fois plus par annonceur (et les annonceurs commencent à peine à arriver sur Twitter, vous voyez où je veux en venir?)

Les mauvais résultats de Twitter sont-ils si mauvais ?

Non je ne pense pas. Twitter va bien, et poursuit sa stratégie dans le bon sens (y compris dans celui de la monétisation, ne jouons pas les vierges effarouchées), surtout depuis le départ de Dick Costelo. La qualité du service est bonne et l’expérience utilisateur toujours agréable et fluide avec des évolutions pertinentes (sauf pour quelques experts blogueurs prompts à critiquer le moindre changement pour faire du clic)

Les usages grandissent, nous le voyons tous les jours chez Like a Bird. De plus en plus d’annonceurs avec des idées d’opérations ou de services originaux à fournir à leur followers. De plus en plus de participants à ces opérations. Et de plus en plus de revenus générés pour nos clients via Twitter.

En bref et pour conclure : Twitter va bien !

PS : Si vous vous posiez la question,  Like a Bird va bien aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *